Ménage de printemps

La petite fabrique, confinée comme tout le monde, range son plan de temps travail.

Je ne vous parle pas du plan de travail sur lequel le clavier, la souris et l’écran avec lesquels je travaille reposent. mon plan de travail informatique.

Vous savez ! toutes ces idées, ancien travaux finis, mais rangés hativement pour que l’esprit puisse être occupé par le prochain…

Hé bien, est venu le temps de ranger tout ça. faire le vide pour qu’après le confinement la petite fabrique reparte encore de plus belle.

En attendant, voici quelques traces de projets non aboutis ou les ébauches de produits qui aujourd’hui se vendent par milliers.

Le calendrier républicain

Mais d’où est partie cette idée ?

C’est certainement l’idée dont je suis le plus fier. Une idée qui m’est venue alors que je m’échappais du salariat. Elle est venue grâce à Monseigneur l’Eveque de Paris. Il venait de me faire la courte échelle pour sauter le mur (il avait engagé un directeur RH sans talent). Au moment de poser mon pied nu dans l’herbe fraîche du travail libre, l’idée m’est venue.

« Célébrer la République qui m’avait construit ». J’ai donc publié un agenda Républicain en 2014. La petite fabrique n’existait pas encore, et la commercialisation se fait à travers du site agenda républicain.

Puis les coûts de fabrication, le temps de conception étaient trop important et je suis passé au calendrier Républicain, plus simple, moins cher.

En l’an 228 de la République 2 800 calendriers ont été mis en circulation, j’ai même dégagé un petit bénéfice cette année.

Cameron’s scotish guards

Un homme est d’une importance capitale dans ma vie, Henri, Soldat de sa majesté la Reine d’Angleterre dans le régiment Cameron Knights.

Son régiment a disparu, lui aussi, mais qu’internet veille a jamais sur sa mémoire c’était un homme normal. Je lui ai fait un cahier.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *