0

Dans l’enfer des saints

Depuis plus d’un mois (pas à temps plein…) la petite fabrique travaille sur un fichier fourni par le ministère de finances afin de réaliser des fiches d’analyse des pratiques fiscales locales. L’objectif étant de permettre à qui est intéressé de choisir :sa commune de résidence, la commune d’établissement d’une entreprise etc…

Mais pour avoir un matériel utilisable, il convient pour la petite fabrique de rafiner les données fournies par le ministère et particulièrement de vérifier et géolocaliser chaque commune de France.

Avec plus de 36000 communes, le fichier est lourd à manier, mais surtout chaque ministère à sa liste propre.  Ici vous aurez une liste (j’imagine de l’équipement), celui des finances.

Les tirets maléfiques

A l’heure de l’outil informatique cela devrait être un jeu d’enfant, mais voilà il est des enfants par partageur. et le le classement par ordre alphabétique n’est pas identique.

Et chaque ministère a sa propre manière d’écrire les noms. quand l’équipement écris : »BENEVENT-ET-CHARBILLAC » les finances écrivent « BENEVENT ET CHARBILLAC ». La variation est infime, mais le tiret va faire comprendre que la lettre directement suivante, faisant partie du même mot. Par exemple « BENEVENT-ET » est l’équivalent de « BENEVENTET ». si vous ordonnez la liste qui utilise les tirets, « BENEVENT-ET » sera donc classé avant « BENEVENTO » par exemple alors que l’autre liste classe « BENEVENT ET » après « BENEVENTO ».

L’affaire se corse lorsque soudain les finances choisissent d’utiliser, eux aussi mais de temps en temps les tirets.

enfer des saints

L’enfer des saints

Alors que le travail touche à sa fin (les saints arrivent après le traitement de près de 27 000 communes), les saints arrivent en nombre et les abréviations et les tirets entrent en jeux pour plus de fun.

Tandis que la progression moyenne évoluait entre 1000 et 5000 commune/jour, la petite fabrique tombe le rendement à 500-1000 communes/jour.

C’est comme qui dirait, l’enfer des saints 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *